en
|
fr

Tahaddi sur le festival Penser et Agir Ensemble

Apprentis D’Auteuil (AA) et Tahaddi, ce sont 8 ans de partenariat fructueux et d’échanges constructifs. AA n’est pas un partenaire comme les autres : ils soutiennent Tahaddi dans son développement institutionnel, envoient des missions de formations, invitent l’équipe à une réflexion sur ses pratiques et à une évaluation de l’impact de son travail sur les centaines de bénéficiaires avec lesquels Tahaddi travaille.

Au mois de mai, une des assistantes sociales et la directrice adjointe du Centre Educatif Tahaddi ont eu le privilège de se rendre 4 jours en France, invitées dans le cadre du Festival Penser et Agir Ensemble qui s’est tenu au Mans, les 12 et 13 mai 2017.

Le but de ce festival était que les établissements d’AA se rencontrent pour partager leurs expériences participatives. Il y a deux ans, Apprentis d’Auteuil a décidé d’impliquer les parents, les jeunes et les collaborateurs, dans le processus d’éducation et de la parentalité. Au lieu de garder les parents en proie à des difficultés, en dehors de la démarche éducative, AA a décidé d’entendre leur parole, de la valoriser, de les intégrer dans le processus d’éducation, et même d’utiliser leurs talents au service des jeunes en difficultés. Parents, jeunes ou enfants ont été invités à mieux prendre en main leur vie, qu’ils soient accueillis ou parents d’accueillis. Pour donner quelques exemples, un parent en situation de précarité a pu partager sa passion pour la photographie avec un groupe de jeunes de l’établissement où son fils était accueilli. Dans un autre établissement, un café-contact a lieu chaque semaine où les parents des enfants ou des jeunes accueillis peuvent discuter librement ou simplement prendre un café.

C’est dans ce cadre que la Direction internationale d’AA a invité ses partenaires péruviens, anglais et libanais à partager leurs expériences sur le même thème.

Une dizaine d’ateliers ont été présentés autour de la solidarité et de la citoyenneté. Celui de Tahaddi s’intitulait : Comment vivre ensemble l’engagement citoyen aujourd’hui, quand on est différent ?

Les deux participantes avaient travaillé d’arrache-pied pour proposer un atelier interactif fondé sur les expériences citoyennes que Tahaddi a menées avec ses bénéficiaires. Souvent ces derniers sont ceux à qui on donne, les « pauvres » qui ont besoin de la solidarité des plus riches. Tahaddi est parti sur une autre hypothèse : Et si les jeunes ou les adultes impliqués avec Tahaddi avaient eux aussi quelque chose à donner et à apporter à leur communauté ? Sont –ils capables d’être facteurs de changement, d’agir sur leur environnement ?

Cela fait deux ans que Tahaddi implique de plus en plus de jeunes et d’adultes dans des expériences où ces derniers mettent au service des autres leurs talents et savoirs faire appris à Tahaddi, ou simplement leur bonne volonté et leurs idées.

Dans l’atelier proposé par Tahaddi à plus de 30 jeunes, adultes et personnel d’AA, le groupe a discuté du sens qu’il met derrière le mot citoyen et l’a défini au travers de photos : Est-on plus ou moins citoyen selon notre statut social? Une personne âgée ou une autre avec des besoins spéciaux est-elle moins citoyenne quand il s’agit de faire des actions de solidarité pour sa communauté ?

Puis Tahaddi a donné des sets de photos illustrant des histoires d’actions citoyennes mises en œuvre par les jeunes du centre éducatif Tahaddi ou des adultes de la communauté, en collaboration avec Tahaddi. De l’enlèvement d’ordures indésirables, la plantation d’arbres, les actions pour les mamans lors de la fête des mères, en passant par des programmes d’activités organisées pour les enfants de camps de réfugiés au Liban, la liste d’actions citoyennes faites par ceux dont on s’ attend le moins à ce qu’ils en fassent, est assez longue !

L’atelier s’est terminé par un jeu de rôles qui montrait que l’action citoyenne passait d’abord par la réconciliation des groupes d’une communauté. C’est alors que l’élaboration d’un projet commun d’actions citoyennes est possible qui met tout le monde ensemble au-delà des différences à l’intérieur d’un groupe.

Et cela rejoignait les « repères » mentionnés dans un petit livret conçu par AA pour le festival :

« Nous voulons écouter les idées et les propositions de chacun… la créativité peut s’exprimer, nous nous engageons dans un projet avec un but qu’on peut atteindre… en nous comprenons mieux, nous pouvons mieux réaliser ensemble notre projet…nos façons de penser ne se ressemblent pas toujours, en mettant en commun nos réflexions, nous trouvons des solutions nouvelles… personne ne parle trop, personne ne se moque, chacun prend sa place… on discute, on dessine, on mime, on utilise son corps et son esprit… penser et agir ensemble, cela donne de la joie , du plaisir et de la confiance… on se demande comment on peut faire mieux, ce qu’on a appris de cette expérience … Nous échangeons nos réussites, nos doutes, nous accueillons l’imprévu… »

Les deux participantes sont revenues exténuées mais très heureuses. Elles ont apprécié l’accueil généreux, professionnel et chaleureux d’AA et des participants ainsi que l’excellente organisation du festival. Elles se sont senties valorisées dans leur travail à Tahaddi et ont emmené avec elles des idées et des expériences qu’elles ont pu partager à tout le groupe de Tahaddi à leur retour.

Paroles de Ghina, directrice adjointe du Centre éducatif : « Ce que j’emmène avec moi au Liban, c’est la parole donnée aux parents dans l’éducation, la rééducation des enfants et dans le travail social, c’est un point que nous pouvons améliorer à Tahaddi »



14 Juillet 2017



Lire davantage
DERNIERES NOUVELLES

retrouvez nous sur facebook

Orientation professionnelle
Dans le cadre du nouveau programme d’orientation professionnelle du Centre Educatif Tahaddi, les enfants les plus âgés ont visité le...Lire davantage
Le programme « Living Values »
Ces trois dernières années, le Centre Educatif de Tahaddi a inclus le programme « Living Values » à son emploi...Lire davantage
L’importance de l’entraide communautaire!
Le travail communautaire est un vrai travail d'équipe. Les voisins, les élèves et les patients des centres Tahaddi agissent souvent...Lire davantage
"Si j'étais un homme, je serais plus libre"
En janvier, les femmes du programme d'alphabétisation en arabe se sont appliquées à un atelier d’écriture intéressant: écrire de la...Lire davantage
Un grand merci pour les vestes!
Merci à tous ceux au Liban qui ont fait des dons pour acheter des vestes d'hiver chaudes et des cadeaux...Lire davantage


ARCHIVES

Copyright © 2013 Tahaddi. Conçu et développé par Fusion Second .

A Propos | Contactez-nous